Quand partir en Islande

L’Islande, c’est ce petit bout d’île, perché tout là haut dans les cartes de l’Europe, si loin qu’elle semble se confondre avec le cercle polaire arctique. C’est vrai que l’Islande (dérivé de Ice land, la terre de glace), est une petite île méconnue.

Avec à peine plus de 300 000 habitants dont les 2/3 concentrés sur la seule capitale Reykjavik, l’île reste méconnue de l’Europe. Et pourtant, ses paysages enneigés, ses champs de lave, ses geysers, ses glaciers, ses volcans, ses sources chaudes et ses rivières en font un lieu tout à fait unique que les aventuriers prendront un plaisir incroyable à découvrir. Mais l’Islande est un pays qui ne s’offre pas au premier venu, une préparation importante, notamment en ce qui concerne le choix des dates est nécessaire.
Lire la suiteRéduire

Quand partir en Islande

L’Islande est île d’une superficie d’environ 100 000 km², soit le 1/5 de la France. Pays de glace, de volcans, de neige, c’est avant tout un pays très peu peuplé et dont les conditions météorologiques si haut en latitude demandent une véritable préparation. On ne part pas en voyage Islande comme on partirait dans un pays d’Europe continentale.

Sur les conditions météorologiques, il faut avant tout savoir qu’elles sont relativement inhospitalières quoique, paradoxalement, bien moins éprouvantes que la latitude du pays, à la frontière du cercle polaire arctique, aurait pu laisser l’entendre. Ainsi, on peut schématiser en expliquant que la meilleure période Islande, c'est celle du mois de juillet,qui voit les températures osciller généralement entre 10 à 15°. Elles atteignent 20° dans les meilleurs des cas avec des pointes exceptionnelles à 25. Il est évident que le soleil ne sera pas votre motivation pour un voyage en Islande. D’un point de vue de l’ensoleillement, on comptabilise 1300 heures annuelles, ce qui correspond au niveau d'ensoleillement de l’Irlande ou de l’Ecosse.

En hiver, les températures sont plus froides. La moyenne dans le sud de l’île est autour de 0° tandis que pour le nord du pays le mercure atteint les -10°. Si les températures ne descendent pas plus bas, c’est grâce au Gulf Stream, un courant océanique qui a tendance à réchauffer les températures sur son passage, d’où un froid relatif par rapport à la position de l’île.

D'une façon générale, le climat reste cependant peu hospitalier en Islande et il demande une véritable préparation lors d’un voyage.

On ne voyage pas en Islande par hasard. On y va pour découvrir les merveilles que le pays a à offrir et on en profite pas aux mêmes dates, d’où l’importance de bien réfléchir à quand aller en Islande.

A la recherche du spectacle d’une aurore boréale, vous avez fait le bon choix en prenant l’Islande comme point de repère. Il faut tout d’abord savoir que plus vous irez au nord, plus vous serez susceptible d’observer une aurore boréale, qui se forme lors de la rencontre entre les vents solaires et le champ magnétique terrestre. C’est donc au nord de l’Islande que le spectacle sera le plus incroyable, bien qu’il reste magnifique depuis Reykjavik. A moins d'un voyage organisé ou d’un esprit aventurier, la capitale sera un très bon point de chute pour l’observation, le pays étant difficile à parcourir l’hiver, tant sur les pistes, les routes, que pour trouver un hébergement loin des quelques villes du pays. Quand partir en Islande aurore boréale ? L’hiver est bien entendu le moment idéal. Le soleil ne se levant pas, vous serez plongés dans une obscurité propice à l’observation de ce spectacle lumineux presque divin.

Le soleil de minuit est une autre curiosité extraordinaire de l’Islande. Situé tant au nord, vous vous rendrez compte que la plupart du temps, les jours et les nuits n’ont pas la longueur commune de l’Europe occidentale. Entre les mois de juin et le juillet, le soleil en vient même à ne plus se coucher du tout. On parle de soleil de minuit car quelque soit l’heure de la nuit, il fera jour. C’est une expérience assez unique à vivre bien qu’elle soit relativement perturbante pour les organismes qui perdent rapidement l’adaptation au cycle jour/nuit pourtant indispensable pour la santé. Au delà de cette aventure, le soleil de minuit c’est le spectacle d’une lumière incroyable, celle d’un soleil qui au lieu de se coucher rebondit littéralement sur l’horizon avant d’entamer un nouveau cycle. La lumière de cette période de la journée est magnifique, particulièrement recherchée des photographes avertis. La lumière combinée à la beauté des paysages sauvages et volcaniques de l’île offre des souvenirs exceptionnels que peu de voyages peuvent offrir.

Partir pour le soleil de minuit, c’est partir entre juin et juillet. C’est aussi là, jusqu’à la fin août, que la période est la plus propice à la découverte de l’île. La quasi totalité des pistes sont ouvertes, les établissements hôteliers aussi. Tout le pays se découvre durant ce créneau de 3 mois, il est donc idéal pour un séjour.

Que faire lors d'un circuit en Islande ?

L’Islande est un bijou brut, un coin secret de la nature qui ne s’offre qu’à la condition de le mériter. Les randonnées de plusieurs jours dans la nature, les pistes en 4x4 de nuit sous la neige, les navigations au milieu des icebergs, il faut avoir l’esprit aventurier pour découvrir non seulement les endroits les plus touristiques de l’Islande mais tous les secrets du pays.

Il y a tout d’abord des incontournables et parmi eux, le Blue Lagoon. Il s’agit d’un lac artificiel creusé à une quarantaine de kilomètres de la capitale. Il est alimenté par l’eau puisée à 240°et qui sert à chauffer toute la ville de Reykjavik et celles aux alentours. Cette eau, chargée notamment en silice, est une incroyable eau thermale. On peut s’y baigner toute l’année car elle est en permanence à 39° une fois sortie de terre. En hiver, le contraste de température est saisissant, et en été, se baigner au soleil à minuit une expérience unique. Mais surtout, l’eau offre des reflets brillants incroyables en raison de sa richesse minérale et donne un spectacle magnifique avec le contraste du champ de lave noire dans lequel est creusé ce lac. C'est une véritable institution en Islande et l’endroit parfait pour s’essayer au bain en source chaude.

Autre passage incontournable sur l’île, c’est le Cercle d’or. Il s’agit des 3 points touristiques parmi les plus célèbres et les plus visités du pays. Le parc national de Thingvellir offre des paysages incroyables. Les roches témoignent de l’activité géologique et volcanique de la région, la végétation est d’une force incroyable, offrant un paysage vert magnifique en ces latitudes. Reconnu par l’Unesco, ce parc servit aussi maintes fois au tournage de la série Games of Thrones. Le cercle d’or, c’est aussi les chutes de Gullfoss. Il s'agit d’un enchaînement de deux cascades de 30 et 70 mètres de haut, très larges et enclavées dans un canyon. Elles sont un spectacle incroyable qui n’a rien à envier à de bien plus célèbres chutes américaines. Enfin, la vallée de Haukadalur accueille les plus beaux geysers du pays. Ces explosions d’eau bouillonnantes atteignent parfois plus de 20 mètres et sortent de terre avec une régularité de métronome.

Bien au delà de ces endroits prisés et parfaitement représentatifs de l’Islande, l’île regorge encore d’endroits plus extraordinaires, mais aussi plus difficiles à atteindre. Le plaisir de leur découverte en sera d'autant plus grand.

Husavik est un petit port d’environ 2000 habitants dans le nord de l'Islande. Vous y viendrez peut-être pour ces charmantes maisons typiques du pays. Ou vous y viendrez car c’est l’endroit le plus extraordinaire pour admirer les baleines à bosses. Nul besoin de partir vous aventurer loin en mer, elles sont proches du rivage et offrent à voir un spectacle tout à fait unique. Le périple en bateau reste cependant soumis aux conditions climatiques.

A l’est de l’Île, les fjords sont sans doute l’un des paysages les plus extraordinaires qu’il vous soit donné de voir sur l’île. Ces bras de mer s'avançant dans les terres entre de hautes falaises sont simplement incroyables. Ce sont des paysages naturels d'une grande beauté que vous découvrirez par la route ou balades en bateau.

Au sud du pays, le glacier Vatnajökull est un endroit, une fois encore, extraordinaire. Plus qu’un glacier, c’est une véritable calotte glacière tant la superficie recouverte par les glaces est énorme. Avec 8500 km², sa superficie est supérieure à celle d'un département français. On vient le voir pour la majesté des icebergs qui s'en détachent jusqu'au lac Jökulsarlom. Randonnée à pied ou à cheval, pêche sous la glace, balades en chiens de traîneaux, les possibilités offertes par une telle étendue de glace sont nombreuses. Ce glacier, recouvrant à lui seul 8% du pays, est très représentatif de l’île avec ses conditions extrêmes et ses paysages uniques.

Des volcans aux geysers, des plaines vertes aux champs de lave, de la côte déchaînée aux eaux du Blue Lagoon, l’Islande est véritablement unique. Préparer son voyage avec l’aide d’un voyagiste spécialisé, réfléchir avec patience aux conditions météorologiques et ce que l'on attend de son périple sera la meilleure façon d’en profiter et de vivre une expérience incroyablement intense.

* prix par personne à partir de et sur une base 2 personnes
Stopover
t

150

créateurs de voyages

r

20974

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

138428

voyageurs nous ont fait confiance

Haut