Circuit en Islande

Ce n'est peut-être pas la première idée qui vous viendrait à l'esprit, mais l'Islande est un pays, encore méconnu, et qui regorge de merveille.

Jadis inaccessible, l'île s'est ouverte aux voyageurs, qui viennent attirés par ses paysages romanesques, semblant tout droit sortis de peintures romantiques, avec leurs ciels déchirés et leurs falaises à pic sur l'Atlantique. Mais l'Islande est aussi un pays de douceur, aux fjords reposants, aux couleurs douces, où le blanc se mélange sans cesse au vert et au bleu. En partant de Reykjavík, dépaysement assuré pour les passionnés d'une nature intacte et préservée.
Lire la suiteRéduire

Circuit en Islande

Terre du nord, à l'extrémité septentrionale de l'Europe, toute proche du Groenland et ses glaces éternelles, l'Islande n'aura cessé de faire rêver les voyageurs. Imaginez-vous une île de feu et de glace, où la lumière du nord, rasante, éclaire une terre volcanique. Où au solstice d'été, la lumière du soleil ne s'éteint que pour une petite heure. C'est une aventure hors du commun qui s'offre aux amoureux de paysages, avec les plateaux aux falaises scintillantes, les grandes plaines rases, où est érigée ça et là, une cabane en bois. Pour trouver une terre sauvage, nul besoin de s'aventurer aux confins du monde, l'Islande est une terre vierge aux portes de l'Europe.

Avec ses plages au sable noir sur lesquelles battent les vagues de l'Atlantique. Une terre que les mots peinent à décrire, montagneuse et littorale, presque inhabitée (à peine plus de 300 000 habitants) et qui offre aux voyageurs ses grands espaces, dans des circuits magnifiques mais accessibles. On passe en quelques centaines de kilomètres des volcans aux glaciers, de pâturages qui évoquent les hauts plateaux d'Ecosse, sillonnés par les bergers et leurs troupeaux de chèvres, à des lacs scintillants, d'une eau d'un bleu tranchant, et sur les rives desquels on se repose en rêvant. Près des rives, des rochers dérivent et des bandes de phoques se prélassent. On trouve aussi en Islande des cascades qui dévalent les pentes verdoyantes, bouillonnantes et fraîches, des geysers, des bains d'eau fumante. Et que dire des fjords, ces rivages découpés, aux perspectives infiniment changeantes, qui sans cesse vous ramènent à la présence de l'océan. Tout cela avant de vous arrêter dans un petit village de pêcheur déguster tranquillement un poisson grillé.

En voyageant, vous aurez sûrement l'impression de revenir à des temps primitifs, à une terre vierge de la présence de l'homme, empreinte d'une vie géologique haletante : comme un souvenir de ce qu'a pu être la Terre à l'aube des temps. Car l'Islande est une des plus jeunes terres du monde (à peine 20 millions d'années, contre plus de deux milliards pour l'Ouest de la France). Un voyage Islande est comme un retour à la jeunesse de notre planète.

Le climat comprend un hiver d'une douceur surprenante pour la région, en tout cas dans la partie sud de l'île. La partie nord, celle des hautes terres, connaît des températures très basses. Elle est battue par les vents. Et c'est une expérience quasi-polaire que vous y connaîtrez ! L'été, en revanche, est plutôt doux. Même si, ici comme ailleurs, il ne faut pas se découvrir d'un fil. A l'été, les pistes condamnées par l'hiver s'ouvrent, et le pays redevient de nouveau accessible, s'offrant aux regards du voyageur curieux.

Une fois ceci dit, il s'agit d'organiser son circuit, pour ne rien rater des merveilles du pays. Vous n'aurez pas, en deux semaines, le temps d'en faire le tour. Car c'est comme un condensé de tous les continents, de toutes les régions du monde, qu'offre l'île. Du fameux volcan Eyjafjoll aux marmites bouillantes de Namaskal (et ses bien nommées collines folles). Le territoire est desservi par trois compagnies de bus, qui s'aventurent aux quatre coins du pays, mais, pour être sûr de se rendre partout et de ne rien rater, avoir un moyen de transport est la meilleure solution. C'est aussi une île qu'on peut parcourir à vélo sur certaines portions, malgré le relief, compte-tenu du bon état des routes. Pour tout voir en peu de temps, optez pour un circuit accompagné Islande, taillé sur mesure, et qui vous transportera de surprise en surprise. Votre circuit Islande vous permettra de mener votre voyage à votre rythme, sans vous préoccuper de l'organisation. Gardez simplement les yeux ouverts, écarquillés, pour fixer dans votre mémoire le souvenir de ces terres incroyables. Le pays est encore peu fréquenté par les touristes. Des volcans de l'ouest aux hautes terres du nord en passant par les panoramas austères des régions centrales, et ses vallées encaissées, vous aurez l'impression d'avoir un immense terrain de jeu pour vous tout seul.

Enfin, dans la nuit, vous apercevrez peut-être la première aurore boréale de votre vie, ces faisceaux d'une lumière verte surnaturelle, surgie du fond des temps. Ou à quelques milles des plages, le plongeon rieur d'une baleine à bosse aventurée là.

Des glaciers aux plages de sable

L'Islande est ceinturée par une grande route circulaire qui vous permettra de faire vite le tour de l'île et d'accéder en un clin d’œil à la plupart de ses curiosités. Citons Akureyri, où les pics des montagnes enneigées se reflètent sur les vagues de l'Atlantique. Il s'agit d'un village de pêcheurs aux maisons charmantes, à quelques kilomètres de sublimes pistes de ski, où les plus sportifs se régaleront. Ou encore Höfn, capitale internationale de la langoustine. De cette petite ville, on s'aventurera en motoneige vers les lagunes glaciaires, étendues blanches qui semblent infinies, à Fjallsarlon. Et si vous avez fait le tour des montagnes, sachez que la mer est à deux pas. Car en Islande, les paysages se transforment sans prévenir, passant du nordique au méridional en quelques embardées. La péninsule de Snaefellsnes, qui s'étend sur une centaine de kilomètres, parsemée de villages pittoresques, offre ainsi des plages d'un sable étincelant, qui évoquent parfois la douceur de l'Italie, parfois la rudesse de la Norvège.

Au centre de l'île, la vallée de Porsmorsk est fumante de lave. Les paysages d'un vert pur rappellent la Nouvelle-Zélande et les décors du Seigneur des Anneaux. Ils compléteront un circuit en Islande réussi, après les volcans, l'océan et la glace, en le ponctuant d'une touche bucolique, presque rurale, malgré l'aspect sauvage de la vallée.

Le cercle d'or désigne un circuit en Islande privilégié, qui commence à Geysir, un haut lieu des sources chaudes, où les saunas fleurissent. Peut-on s'imaginer un plaisir plus grand que celui d'être immergés dans un bain brûlant, et cent pour cent naturel, en contemplant le crépuscule qui est là-bas magnifique, un spectacle total tout en nuances de lumière. Gulfoss est la deuxième étape de ce circuit-roi qu'est le cercle d'or. C'est une immense chute, qui s'explique par la proximité du Langjokull. Elle brille en se déversant de reflets arc-en-ciel, qui miroitent et étincellent. Dernier arrêt du cercle d'or : Thingvellir, un grand plateau de lave d'où l'on aperçoit, fait rare, une faille qui fracture l'Atlantique, creusée sous les coups de boutoir d'éruptions sous-marines.

L'Islande est un pays de roche, où les éléments règnent en maître. Les animaux et les végétaux n'abondent pas dans les terres, cédant le pas aux minéraux. Une vapeur humide et brûlante étouffe la vie biologique. On y trouve tout de même des animaux d'élevage traditionnels comme les moutons, les vaches et les chevaux, qui ajoutent au charme de l'endroit. Ainsi que le renard polaire, insaisissable et fuyant, qui se dérobe aux regards du voyageur. Mais l'Islande est surtout un repère pour les oiseaux, de passage ou non, qui ravira les amateurs d’ornithologie. De grands ensembles d'oiseaux marins, chasseurs, s'arrêtent sur ses rochers et volent en escadrons.

.

Pour ce qui est de la culture, vous êtes en pays viking. Une fête viking a encore lieu chaque année au début de l'été à HafnarfjörÐur. Les croyances superstitieuses ont d'ailleurs subsisté et, à écouter les locaux, il ne serait pas rare d'apercevoir, à l'occasion, un elfe ou un lutin. En attendant d'en croiser, vous pourrez observer à quel point le rituel du bain est important pour les Islandais, qui ont un rapport au corps assez libre, où la nudité n'est pas quelque chose de mal vu. En Islande circuit réussi vous mènera toujours au bain. A Reykjavik, sur le vieux port, vous pourrez déguster de la chair de requin délicieusement accommodée. Ou, si cela ne vous tente pas, vous rabattre sur le skyr, un désert exquis à base de produits laitiers et de myrtilles. Vous pourrez alors terminer par un petit coup de brennivin, l'alcool local parfumé au carvi.

Vous n'êtes pas encore rassasiés de découvertes en tous genres ? Cap sur Jokulsarlon, où les icebergs, détachés d'un massif proche, défilent en rang comme dans un rêve ou un film de science-fiction. Cela s'explique par la présence proche de Vatnajökull, une calotte glaciaire majeure. Mais cela reste difficile d'en croire ses yeux. Ou direction les îles Vestmann, un archipel d'îlots à trente kilomètres des côtes où l'on peut voir ce phénomène incroyable, inimaginable : une coulée de lave gelée.

Terre de contrastes, l'Islande l'est jusqu'au bout. Et vous l'aurez compris, ce n'est peut-être pas le plus grand pays du monde, mais il y en a assez en Islande pour s'étonner une vie entière.

* prix par personne à partir de et sur une base 2 personnes
Stopover
t

150

créateurs de voyages

r

20974

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

138428

voyageurs nous ont fait confiance

Haut